Serge HEURTEBISE

AU REVOIR SERGE ……..

Né à BREST (Recouvrance), Serge HEURTEBISE est un ancien élève de l’école des BEAUX ARTS de RENNES (1957-1959) et de celle de QUIMPER (1959-1961).D’abord portraitiste, il s’est orienté depuis la fin des années 80 vers son propre environnement et la nature, d’où « ces cailloux aux formes étranges », ces sculptures naturelles croquées sur la côte nord du Finistère à BRIGNOGAN PLAGES, où il a longtemps passé ses vacances avec ses amis du Groupe LEON’ART, dont il est le fondateur. Il a exposé seul ou en groupe à Quimper, Plouguerneau, Brest, Landerneau, Ouessant, Fouesnant, Paris (Grand Palais), et à la Mission Bretonne à Montparnasse. 
Il a également exposé à Cuijk en Hollande, à Arles où le jury lui a attribué un prix d’honneur, à Aix en Provence où il a obtenu un prix d’excellence. 
Enfin, lors de l’exposition universelle de Séville de 1992, les critiques d’art espagnols, dont le conservateur de l’Escurial lui ont décerné le prix d’honneur avec distinction, et le titre de nominé à la « Corte Reale » (la Cour Royale) en présence du roi Juan Carlos. En 1999, plusieurs de ses toiles sont parties pour Los Angeles pour une exposition en son honneur. 
Cet artiste reconnu a su trouver sa place en adoptant un jeu de couleurs franches et de formes aux rondeurs sensuelles. Cette simplicité d’expression peut déconcerter ou faire sourire. Elle a le mérite de ne pas se prendre au sérieux et d’être modestement inconvenant. Ses œuvres nous enseignent que la peinture doit d’abord être la traduction d’un plaisir et non le laborieux produit d’une contrainte extérieure.

C’est en 1985 qu’il propose à ses amis de se regrouper afin d’exposer ensemble dans un esprit de totale liberté, le groupe commence ainsi ses premières expositions et surtout sans se prendre au sérieux. Il prend officiellement le nom de GROUPE LEON’ART en 1987. Il ne se réclame d’aucun mouvement artistique, cependant son appellation fait un bien modeste clin d’œil à Léonard de Vinci, mais aussi à l’Optical art, le Minimal Art et le Pop Art…et bien évidemment à la région du LEON, berceau de ce groupement d’artistes bretons.

Serge nous a quittés en 2017.Les artistes du Groupe LEON’ART sauront garder l’enthousiasme, la tolérance, l’acceptation de l’autre qui génère une grande diversité artistique et une formidable ouverture d’esprit. Puissions-nous toujours nous souvenir de cet enseignement que Serge nous a légué.